VERSION ORIGINALE

Cours de français autour d'un film, le samedi, à Bruxelles

Samedi 12 avril à 13h


La proie

Un film de Eric Valette (2011)






Franck Adrien, petit criminel en prison pour braquage, partage sa cellule avec Jean-Louis Maurel, accusé de viol, mais qui dit être innocent.

Maurel sort vite de prison car sa victime s'est rétractée, Franck se retrouve seul, et il est régulièrement agressé par d'autres détenus devant les gardiens qui ne font rien pour le protéger.

Un jour, lors d'une agression particulièrement violente, il parvient à s'échapper.
Son but : retrouver sa femme et sa fille mais surtout l'argent qu'il avait caché suite à son dernier braquage.

Commence alors une chasse à l'homme, devenu "ennemi public n°1" depuis qu'on l'accuse de plusieurs crimes qu'il n'a pas commis...

Un thriller "à la française" rempli de suspense, d'action ... Un rythme haletant, de bons acteurs, des cascades, de la violence sur un scénario intelligent inspiré d'une histoire vraie.











Samedi 22 Mars


LA CITE DES ENFANTS PERDUS
Jeunet et Caro 1995






À une époque inconnue, dans une société "rétrofuturiste", Krank vit sur une île artificielle. C'est un vieil homme, une personne issu des expériences d'un scientifique disparu, entouré de clones et autres créatures bizarres. Krank ne rêve pas. C'est pourquoi, il kidnappe des enfants dans la ville pour leur voler leurs rêves, mais il n'y trouve que des cauchemars...





Par le réalisateur du célebrissime " Le fabuleux destin d'Amélie Poulain", voici sa dernière collaboration avec l'auteur de bande dessinée Caro. Un film tout en contraste et variation de couleurs avec des personnages fantastiques et des dialogues surréalistes...et pourtant très accessibles. A voir














VIDEO ET TRANSCRIPTION


Pour les personnes qui sont venues à la séance du 22 février pour le film "Le gamin au vélo", comme promis, et avec toutes nos excuses pour les soucis techniques, voici la vidéo extraite du film "Il était une fois, une fois" sur les accents belges que vous trouverez sur youtube


ICI


Et la transcription...


Si t’es dans le nord, du côté de la mer, t’es en Flandre. Le flamand se parle comme ça, c’est quelque chose comme ça. Il va te dire « Je vais sortir le parapluie parce que je sens que vient la drache ». Répète ? (…)
 
Après tu vas un peu plus au sud, et là t’arrives à Bruxelles, là tu parles comme tous les Français qui essayent d’imiter les Belges, sauf qu’ils y arrivent jamais. Le Bruxellois il parle comme ça, comme toi et moi, enfin surtout comme moi quoi. Voilà il dira : « De dieu dit ! Le zinneke du voisin a encore pissé sur les plantes ! » (…)
 
Après tu descends encore plus au sud, et là tu es à Uccle. Uccle c’est un peu le Beverly Hills de Bruxelles si tu veux. Ils essayent de se faire passer pour des aristocrates en mangeant des frites chaudes. Donc ils parlent un peu comme ça avec le cou tendu. Le mec il va te dire : « Hé, ce serait super sympa de manger une couque un de ces quatre ! » (…)
 

Après tu descends encore plus vers le sud, et là tu arrives à Liège. A Liège où ils parlent comme ça. C’est un petit peu comme un Suisse si tu veux mais qui aurait mangé des gaufres tout l’après-midi, avec le nez bouché si tu veux, ils parlent comme ça.
-Des quoi ?
-Des gaufres
-Des goufres ?
-Des gaufres !
Le « i » devient « è », tout l’après-midè, j’ai mangé des gaufres tout l’après-midè
-Attends, Madeleine, elle parle comment ?
-Madeleine elle vient de Bruxelles, tu me fais croire qu’elle vient de Bruxelles, je suis content.
-Bruxelles



Bon amusement et rendez-vous le samedi 8 mars pour le film "Tanguy"



Samedi 8 mars à 13h

 

Tanguy

Un film d'Etienne Chatiliez (2001)
 





    Tanguy, éternel étudiant, vit encore chez ses parents à l'âge de 28 ans. Alors qu'il prépare une nouvelle thèse sur la Chine  ancienne (sa spécialité) il leur annonce qu'il va rester dans la maison familiale au moins 1 an de plus.

Ses parents ne peuvent plus supporter cette situation et décident de faire de sa vie un enfer pour qu'il parte de la maison de lui-même : ils jettent ses vêtements, lui coupent l'électricité quand il est sur l'ordinateur, l'empêchent de dormir, etc.

 Tanguy ne comprend pas que ces actes sont délibérés et aime toujours autant ses parents qu'il qualifie de "ouverts et généreux". Il refuse catégoriquement de partir et ne s'imagine pas un instant vivre seul dans un petit appartement...



 Le mot "Tanguy" est aujourd'hui passé dans le langage courant en France pour désigner un jeune adulte qui reste chez ses parents par commodité.







Samedi 22 février

LE GAMIN AU VELO

de Jean-Pierre et Luc Dardenne, 2011






Cyril, bientôt 12 ans, n'a qu'une idée en tête : retrouver son père qui l'a placé provisoirement dans un foyer pour enfants. Il rencontre par hasard Samantha, qui tient un salon de coiffure et qui accepte de l'accueillir chez elle pendant les week-ends. Mais Cyril ne voit pas encore l'amour que Samantha lui porte, cet amour dont il a pourtant besoin pour apaiser sa colère ...



Enfin un film belge! Réalisé par les frères Dardenne dans la région liégoise, avec Cécile de France (l'Auberge Espagnol) et Jérémie Régnier (Cloclo). Récompensé en 2011 par le Grand Prix du festival de Cannes ainsi que le European Award du meilleur scénario entre beaucoup d'autres.


Nous acceuillerons les personnes désirant seulement assister à la projection à 14h15









 

Samedi 8 février à 13h

Cloclo

Un film de Florent-Emilio Siri (2012)





Ce film raconte la vie du chanteur populaire Claude François, de sa jeunesse à Ismaïlia en Egypte (1939 - 1956)  jusqu'à sa mort tragique en 1978 à Paris.

Dans la première partie de sa carrière, comme tous les chanteurs français de sa génération, il a surtout fait des adaptations en français de titres américains ou anglais (si j'avais un marteau, belles belles belles etc.). Puis il a commencé à composer, toujours en collaboration, ses propres chansons s'inspirant des évènements de sa vie comme de sa rupture avec France Gall.
Soucieux de toujours se réiventer, il s'est inspiré de la Motown et a été l'un des premiers à chanter du disco en France.

Icône populaire, Claude François surnommé Cloclo est devenu un symbole de la France des années 1960 et 1970 et le souvenir d'une jeunesse insouciante.

Avec l'acteur bruxellois Jérémie Rénier qui a gagné 2 grands prix pour ce rôle.

Nous accueillerons les personnes désirant assister seulement à la projection à 13h40.















Samedi 25 janvier

MAMMUTH
un film de Gustave Kervern et Benoît Delépine
2010



 
Serge Pilardosse vient d'avoir 60 ans. Il travaille depuis l'âge de 16 ans, jamais au chômage, jamais malade. Mais l'heure de la retraite a sonné, et c'est la désillusion: il lui manque des points, certains employeurs ayant oublié de le déclarer! Le voilà donc obligé de partir à la recherche de chacun de ses employeurs au guidon d'une moto mythique, la Münch Mammuth. Dans son aventure, il sera confronté à son passé, et sa recherche de documents administratifs deviendra vite dérisoire.

Excellent film réalisé par le duo Delépine et Kerven qui sera le seul film français sélectionné pour la Berlinale en 2010. On y retrouve des acteurs Français (Gérard Depardieu, Isabelle Adjani) et Belges (Bouli Lanners, Yolande Moreau) qui donnent corps à ce film poétique, drôle et social. A voir sans hésiter!

Samedi 11 janvier à 13h


Dans la maison

Un film de François Ozon sorti en 2012
 


Claude, un garçon de 16 ans, passe beaucoup de temps dans la maison d'un de ses camarades de classe et utilise cette famille "normale" comme sujet de toutes ses rédactions de français. Son professeur, Germain, est surpris car c'est la première fois qu'il a un étudiant aussi doué et différent. Petit à petit le professeur de français retrouve de l'enthousiasme pour son travail et aide le jeune Claude à écrire mieux. Mais la présence du garçon dans la maison va déclencher une série d'évènements incontrolables....


Un film original, adapté de la pièce de théâtre "Le garçon du dernier rang" de Juan Mayorga. Le point de vue alterne entre le prof et l'élève ce qui permet d'aborder de multiples thèmes comme le voyeurisme, la normalité ou la place du spectateur dans l'art entre autres.





Samedi 14 décembre


HUIT FEMMES
Un film de françois Ozon - 2002
 

 
Années 1950, une grande maison bourgeoise, on se prépare à fêter Noël. Cependant, une découverte macabre bouleverse ce jour de fête... Le maître de maison est retrouvé mort, assassiné dans son lit, un poignard planté dans le dos. Autour de lui, huit femmes avec, chacune, un secret jalousement gardé, qu'il faut mettre au jour, car l'une d'entre elles est coupable. Mais laquelle ?

Pour finir cette année 2013 , une comédie policière adaptée d'une oeuvre théâtral qui réunit la fine fleur des actrices françaises. Chacune y jouera son rôle de prédilection, Catherine Deneuve l'élégante, Isabelle Hupert l'autoritaire, Emmanuelle Béart la sensuelle... Le tout sur un air de chanson française. C'est brillant, c'est froid, c'est drôle, c'est mystérieux...c'est Noël!

 

Samedi 23 novembre à 13h

99 FRANCS

Un film de Jan Kounen - 2007 - une comédie cynique sur le monde de la publicité






     Octave Parango est un célèbre créatif dans une grande agence de publicité parisienne, la Ross & Witchcraf. Cynique, égoïste, arrogant et riche, sa vie tourne autour de la drogue (cocaïne) et des fêtes avec ses collègues, jusqu’à l’excès.  C’est à ce moment-là qu’il doit faire face à deux échecs : sa petite amie Sophie le quitte et sa campagne de publicité pour un nouveau yaourt est rejetée par un client. Il décide alors de se rebeller contre le milieu de la publicité….


Excellente adaptation du livre de Beigbeder, ce film est à la fois drôle et dérangeant grâce à la belle performance de Jean Dujardin «The artist » .



Intérêt pédagogique :
-l'époque des années 2000 en France
-vocabulaire de l’entreprise/du travail
-découverte de la publicité française
-l'argot


















Samedi 9 novembre à 13h


Tatie Danielle

Une comédie d'Etienne Chatillez sortie en 1990.
 

    Danielle Billard, 82 ans, est une grand-tante que personne n'aimerait avoir dans sa famille. Désagréable, voleuse, menteuse, capricieuse, elle est odieuse avec sa domestique, Odile, de 75 ans. Quand Odile meurt « accidentellement », Danielle vend sa grande maison et donne tout son argent à ses neveux Jean-Pierre et Jeanne. Mais à une condition :  elle veut venir habiter chez Jean-Pierre, sa femme Catherine et leurs deux garçons à Paris.
Ils acceptent. Mais très vite, Jean-Pierre et Catherine, des gens sympathiques et tranquilles, se rendent compte que c'était une
erreur : Danielle n'est pas la gentille vieille dame qu'ils imaginaient.... comment vont-ils pouvoir gérer la situation ?



Une excellente comédie sur une veuve perverse qui passe sa vie à gâcher celle des autres. A ne pas rater si vous aimez l'humour noir à la française !
Avec l'excellente comédienne Tsilla Chelton dans le rôle de Danielle.



Nous accueillerons les personnes désirant assister uniquement à la projection à 14h.






 

SAMEDI 26 OCTOBRE à 13h

L’exercice de l’état

Un film FRANCO-BELGE de Pierre Schoeller sorti le 26 Octobre 2011 (ce sera son anniversaire !), récompensé, entre autres, par 3 Césars.



Le ministre des Transports, Bertrand Saint-Jean,
est réveillé en pleine nuit par son directeur de
cabinet. Un bus a basculé dans un ravin. Il y va,
il n'a pas le choix. Ainsi commence l'odyssée
d'un homme d'Etat dans un monde toujours
plus complexe et hostile. Vitesse, lutte de
pouvoirs, chaos, crise économique... A quels
sacrifices les hommes sont-ils prêts ?


 « Suivre la vie quotidienne d’un ministre » semble un sujet
bien ennuyeux et on y voit immédiatement le risque des
grands clichés sur ce monde d’hommes graves, en
costumes noirs, sur les tapis rouges de l’Elysée.  
Mais Pierre Schoeller nous offre un point de vue
allant de l’ultra réalisme au fantasmagorique
qui donne une profondeur et une pertinence
singulières à ce film. Excellents acteurs,
excellente musique et du français
formel en contexte (oui ça existe).

Nous accueillerons les personnes désirant assister uniquement à la projection à 14h.





 


Samedi 12 octobre à 13h

Les Valseuses

(Bertrand Blier - 1974)



Dans la France du début des années 1970, Jean-Claude et Pierrot sont deux voyous et amis inséparables. Après avoir harcelé une dame et volé son sac ils volent une voiture. Le propriétaire du véhicule, un coiffeur, blesse Pierrot avec un revolver mais les deux amis réussissent à s'enfuir en prenant avec eux Marie-Ange, l'employée du salon de coiffure (et maitresse du coiffeur). C'est le début d'une grande aventure pour le trio, ponctuée d'incidents et de rencontres...


LE film culte français adapté du propre livre de Blier. Qualifié par les media de l'époque de "scandaleux" et "immoral" il était interdit aux moins de 18 ans à sa sortie dans les cinémas. Un road-movie dans une France conservatrice et étouffante où deux jeunes gens s'amusent à provoquer et remettre en question les conventions sociales. A voir absolument !
 

Nous accueillerons les personnes désirant assister uniquement à la projection à 14h.

Infos Pratiques

OÙ :

Cinéma Aventure
Galerie du Centre
Rue des Fripiers 57
1000 Bruxelles
(map)

QUAND :

de 13h à 16h les samedis suivants :
octobre : 12 et 26
novembre : 9 et 23
décembre : 14
janvier : 11 et 25
février : 8 et 22
mars : 8 et 22
avril : 12 et 26
mai : 10 et 24
juin : 14 et 28

COMBIEN :

Tarif 1 séance : 15€
Carte de 5 séances : 70€
Cartes de 10 séances : 120€
Abonnement annuel : 180€

Vous pouvez payer en cash directement à la caisse du cinéma ou par virement sur le compte suivant:
BE 30363124166811  ASBL Tchi Tchah, rue de la Victoire 186, 1060 Bruxelles

Sourds et malentendants

Les personnes désirant assister uniquement à la projection du film sous titré en français sont les bienvenues!

Nous préciserons pour chaque film l'heure à laquelle vous pouvez vous présenter au cinéma l'Aventure (entre 14h10 et 14h30 selon la durée du film).

Tarif: 3 euros 50

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions.

Qui sommes-nous ?

L’ASBL «Tchi Tchah» vous propose une approche originale de l’apprentissage du français et de la culture francophone autour d’un film sous-titré.

Les séances, animées par deux formatrices, s’organisent en deux parties :

  • La présentation destinée à expliquer les points difficiles du film (vocabulaire, références culturelles, contexte historique etc.)
  • La projection du film sous-titré en français
Notre objectif est de vous éloigner du français académique en vous donnant accès aux variations de la langue orale. Ainsi, nous sélectionnons des films intéressants d’un point de vue didactique et culturel.

Nous veillons à ce que l’atmosphère soit conviviale, détendue, et nous accueillons tous les apprenants de niveau intermédiaire (A2+) ou plus.



The Association “Tchi Tchah” proposes an original approach around a subtitled movie to learning French and discovering French- speaking culture.

The screenings, run by two experienced trainers, include the following:
  • Pre-movie presentation (storyline, cultural references, any specific vocabulary etc.)
  • Projection with French subtitles
Our objective is to make oral French in its natural and social context more accessible. The movies are carefully selected for their cultural and didactic background.

The atmosphere is very friendly, the group small, and anyone from an intermediate level (A2+) is welcome.